Search and Hit Enter

Le burkini, c’est sexy

L’actualité regorge de news toutes plus farfelues les unes que les autres et surtout de quoi s’arracher les cheveux. Dernière en date, l’affaire du burkini qui agite la presse aussi bien que les réseaux sociaux. Puisqu’on ne m’a pas demandé mon avis, j’ai décidé de le donner quand même.

Trois villes françaises, avec en tête de file Cannes, ont pris le troublant décret d’interdire le burkini sur les plages. Et si ça ne vous choque pas, moi ça me fait écarquiller les yeux bien grand.

Continue Reading

10 choses à savoir avant de s’expatrier au Moyen Orient

Depuis que je vis au Koweït j’ai reçu de nombreuses demandes d’amis, de connaissances et voire même de parfaits inconnus, intéressés par mon parcours ou qui souhaiteraient venir agrandir la foule d’expatriés déjà présents sur le territoire.

Mon expérience est un peu différente puisque je n’avais pas du tout prévu de me retrouver dans le désert à l’horizon 2015 et les choses se sont passées si vite que je n’ai pas eu le temps d’y penser réellement.

Si vous avez déjà exprimé votre désir de partir pour le Moyen Orient à vos proches, je parie que les réactions ont été plus proches de “C’est pas une zone de guerre ça ?!” ou “Mais et les terroristes, tu y penses ?” ou encore “Tu sais, le droit des femmes dans les pays musulmans…“. Rassurez-vous, je suis encore en vie, pas dans une zone de guerre et être une femme n’a jamais été un handicap. Bref…

Je me suis dit que c’était l’occasion d’écrire sur le sujet et donner mon avis sur la question. Bon faire une liste à la Prévert c’est facile mais ça a au moins le mérite d’être clair. Aller, c’est parti !

Continue Reading

Réparations ? Oui, mais bien sûr

Le 27 mai est une date importante pour moi. En tant qu’Antillaise, en tant que noire et en tant que descendante d’esclaves. Même si le 10 mai est la date choisie par le Gouvernement pour commémorer les abolitions de l’esclavage, le 27 mai reste mien. C’est l’histoire de MON île, de MES ancêtres quand bien même fait-elle partie de l’histoire nationale… enfin… quand on y pense… de temps en temps… quand ils veulent bien. 

De plus en plus de discussions tournent autour de la réparation de ce crime perpétré pendant 400 ans. C’est une question intéressante, passionnante et bien sûr qui crée le débat. Comment réparer, comment rendre aux descendants de ceux qui ont été bafoués, humiliés, utilisés comme des bêtes de somme pour remplir les poches des grandes puissances coloniales de l’époque ? Et épargnez-moi vos cris d’orfraie et votre indignation à deux francs.

Continue Reading